Les Personnalités

de l'Institut

Edgar Morin

Après des études universitaires d’histoire, de sociologie, d’économie et de philosophie, il s’engage dans la résistance française aux côtes des communistes dès 1941. Au sortir de la guerre, il devient journaliste, avant de rejoindre le monde de la recherche au CNRS et l’École des Hautes Études en Sciences Sociales (1973-1989). Dans son œuvre majeur La Méthode (1977-2010), il se consacre à relever le défi de la complexité qui s'impose désormais, non seulement à la connaissance scientifique, mais aussi aux problèmes humains, sociaux et politiques.

Cette recherche débouche sur la proposition d’une réforme de pensée. Il s’intéresse en outre aux domaines de l’éducation (Les 7 savoirs nécessaires à l’éducation du futur - 2000) et de l’écologie appelant à la "conscience planétaire" (Terre-patrie – 1993). Président de l’Agence européenne pour la culture (Unesco), il est également commandeur de l’Ordre des Arts et des Lettres et de la Légion d’honneur.

António Victorino de Almeida

Compositeur, chef d'orchestre, pianiste, écrivain et présentateur portugais, il se consacre notamment à la création de programmes de télévision sur la musique.
Il compose sa première œuvre à l'âge de cinq ans, ce qui lui vaudra le surnom de “petit-prodige”.
Plus tard, il sera attaché culturel de l'Ambassade du Portugal à Vienne entre 1974 et 1981, un poste qui lui valut d'être décoré par le Président de la République d'Autriche.

Le 9 juin 2005, il devient Grand-Croix de l'ordre de l'Infant Dom Henri.

Alice Vieira

Écrivaine et journaliste portugaise, elle a travaillé notamment pour le Diário de Lisboa, dans lequel elle a dirigé un supplément « Jeunesse ». Elle a également collaboré pendant plusieurs années avec la revue Activa et le Journal de Notícias. Ayant travaillé sur plusieurs programmes de télévision pour les enfants, elle est considérée comme l'une des plus importantes écrivaines portugaises de littérature jeunesse.

Ses œuvres, traduites dans plusieurs langues, ont acquis une renommée internationale. Elle est d’ailleurs récompensée par le Grand Prix Gulbenkian (1994), le Prix de littérature Maria Amália Vaz de Carvalho (2007) et le Prix du meilleur livre en langue portugaise édité au Brésil en (2016). Elle est faite commandeur de l'ordre du Mérite.

AMBASSADEUR Eugénio Anacoreta Correia

Diplômé de la Faculté d'Ingénierie de l'Université de Porto, Eugénio Anacoreta Correia a été Député à l'Assemblée de la République (1976/1987), co-fondateur du "mouvement" des Organisations Non-Gouvernementales Portugaises pour le Développement et son premier Coordinateur et Représentant auprès de la Commission Européenne (1986/1988).

Il a été également Ambassadeur du Portugal à Saint-Tomé et Principe (1988/1993) et au Cap-Vert (1993/1998) ainsi que Président de l'Institut de la Coopération Portugaise (1999/2002). Il a été nommé Grand-Croix de l'Ordre du Mérite, Grand-Croix de l'Ordre de l'Infant D. Henri. Il a été décoré de la médaille de 1ére Classe de l'Ordre de Volcano (Cap- Vert) et a été nommé Chevalier de l'Ordre de Rio Mono (Togo).

Il est, depuis 2006, Président de l'Assemblée des Guérisseurs de la Fondation Cidade de Lisboa et, depuis 2009, Président du Conseil de l'Administration de l'Observatoire de la Langue Portugaise.

Please reload

A propos

L'Institut du Monde Lusophone représente une communauté d’énonciateurs portugais / lusophones  passionnés de la langue portugaise et des cultures lusophones. Nos membres croient dans le rôle civilisateur de la langue et de la culture. Non pas uniquement la "civilisation" lusophone au sens premier du terme, mais  également une communauté́ de valeurs, de philosophie, d'histoire, de joie de vivre et un mode de vie par-delà les frontières de l'espace et de la pensée.

© 2018 by www.imlus.org I Conception SFDev - Contact

  • Preto Ícone Facebook
  • Preto Ícone Instagram
  • Preto Ícone Twitter

Réseaux Sociaux